Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Salle journée {PV : Kelton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Nevaeh S. Weafroy



• messages : 36
• pseudo : Deby =p
• credit : © BABY•M

MessageSujet: Salle journée {PV : Kelton   Dim 16 Mai - 19:00


s a l l e . j o u r n é e



    Ce jour là n’était franchement pas une bonne journée comme Nevaeh les aimait. Non, ce jour là, avait même était une journée pourrie. Nev’ avait passé sa journée à tenter de tirer les verres du nez aux victimes des MS sans grand succès. Soit les filles ne se souvenaient plus de grand-chose, soit elles refusaient d’en parler faignant la perte de mémoire. Du coup, le FBI était complètement paumé entre celles qui mentaient et celle qui disaient la vérité. L’enquête stagnait sérieusement et c’était tout ce que détestait la jeune profiler qui était une femme hyperactive qui avait besoin de changement. De ce fait, ce genre de journée n’était pas franchement très épanouissante pour elle. Cette affaire prenait de plus en plus d’ampleur, les victimes se multipliaient et les flics n’avaient pas une piste. De plus, ça devenait sérieusement dangereux, tellement que le FBI veillait même sur les femmes du bureau du shérif. Elle savait très bien que même si l’enquête avait été remise au FBI le bureau du shérif continuait son enquête en secret, à leur risque et péril et le boulot du FBI était bien en premier lieu qu’il n’y ait plus de victime alors il gardait un œil bienveillant sur le département du shérif. Neveah avait été obligée de quitter la ville quelques heures plus tôt pour les besoins de l’enquête, peut-être qu’elle tenait une piste, elle en doutait fortement. Elle roulait alors dans sa petite Chevrolet bien trop vieille pour être encore sur les routes afin de regagner la ville, lorsqu’elle passa devant ce petit bar. Elle hésita puis finit par se garer devant. Pourquoi pas après tout ! Elle avait fini son service et avait bien besoin d’un petit verre. Elle sortit alors de sa pétrolette puis marcha en direction de l’entrée du petit bar. Il était un peu plus de six heure et le soleil ne tarderait pas à se coucher. Avant d’entrer, elle vérifia tout de même que son arme était bien à sa place, dans sa ceinture, accroché à son jean, sous son t-shirt. Elle n’aimait pas ne pas avoir son arme sur elle, c’était une protection qu’elle aimait avoir même en dehors de son service, un reflexe. Elle entra alors dans le bar presque vide. Trois chauffards étaient assis à une petit table vers le fond de la salle et dès qu’elle mis un pied à l’intérieur de l’habitacle ils cessèrent de parler pour la fixer. Ils ne devaient pas y avoir beaucoup de femme dans ce bar à en juger à leur regard. Elle ouvrit quelques secondes la bouche prête à leur dire de regarder ailleurs mais ils retournèrent à leur petit conversation avant qu’elle ne parle. Elle avança alors, observant les lieux puis s’installa tranquillement derrière le bar. Aucun serveur n’était présent, rien mis à part les trois chauffards et elle. Elle posa ses coudes sur le bar poussiéreux continuant à observer les lieux. C’était petit mais sympa. Assez rustique mais elle aimait bien. A vrai dire, tant qu’on lui servait de l’alcool, elle se fichait bien du lieu. Elle eut soudainement l’envie d’une cigarette. Elle fouilla alors dans les poches de son jean à la recherche de son paquet se fichant si le propriétaire des lieux était d’accord pour qu’on fume dans son bar. Elle avait beau être flic, elle ne respectait pourtant pas toutes les lois mises en place par l’état. Non, au contraire, elle se faisait même souvent tirer les bretelles par ses supérieurs, et même si au début elle se disait que ça n’était pas forcément bon pour elle, son côté rebel reprenait vite le dessus. Combien de fois avait-elle reçu des contraventions pour excès de vitesse ? Pourtant elle ne faisait pas plus attention à la limitation de vitesse. C’était une folle au volant, véritablement, si bien qu’on aurait mieux fait de lui retirer son permis. D’ailleurs, il suffisait de voir sa vieille voiture pour le comprendre : entre les phares cassés, les cabossages et les pneus usés, ça se voyait bien qu’elle n’était pas à une égratignure près. Elle recherchait toujours ses cigarettes dans ses poches insultant de tous les noms ces petites cachotières lorsqu’elle trouva enfin son paquet. Elle était comme ça Nevaeh, elle sortait des grossièretés à chaque fois qu’elle ouvrait sa bouche, et ça marchait aussi pour les objets. Elle savait qu’elle n’était pas « classe », que parfois, elle était même loin d’être présentable, mais elle s’en fichait, elle ne voulait pas être quelqu’un de conforme, de respectueux à tout. Elle était libre et aimait se dire que son langage était une forme de liberté pour elle. Puis bon, qui oserait lui dire, à elle, grande gueule invétérée, membre du FBI, qu’elle l’ouvrait trop ? Mis à part son supérieur, jamais personne ne lui avait rabattu son caquet et de toute façon, elle n’écoutait personne, alors à quoi bon ! Bon, elle sortit une cigarette de son paquet et cette fois, ce fut son briquet qu’elle ne trouva pas, fouillant encore une fois toutes les poches qu’elle pouvais bien avoir sur elle. Introuvable, et les insultes fusaient envers ce pauvre petit briquet toujours introuvable. Elle abandonna alors sa recherche, sa clope dans la bouche, sans feu. Cette journée était vraiment pourrie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Kelton Jones

K.jones ▬ I wanna do bad things with you.

• messages : 133
• pseudo : Maelstrom.
• credit : Swandy;Sunny (icônes).

Identity Card
LINKS:
CAMP: Rakes
ACTIVITE: Gérant & Barman du Black Arm.

MessageSujet: Re: Salle journée {PV : Kelton   Dim 16 Mai - 20:17

    « - Voilà les gars ! » Dit-il en déposant les trois pintes sur la petite table. Les gars en question le remercièrent, alors qu’il s’éloignait pour revenir derrière son comptoir. Il essuya quelques verres, mâchouillant le cure dent qu’il avait en bouche. Le service touchait à sa fin, à partir d’une certaine heure, il n’y aurait plus personne dans le bar et sur les routes. Car à cause des évènements, les gens se sont renfermés, diminuant au maximum leur sortie nocturne. Il esquissa un fin sourire. Sa jeune serveuse l’interpella ; il se détourna, appuyant sa hanche contre le rebord de l’évier et croisa les bras. L’observant avec ce petit sourire. Celle-ci lui demanda si elle pouvait partir. Son sourire disparut, tandis qu’il balada le cure dent d’une commissure à l’autre. En même temps, il ne devrait y avoir rien d’autre ce soir. Il finit par hausser en ajoutant « Va. A demain. ». Il se débarrassa de son chiffon pour attraper un petit verre ou il se servit un fond de Kalhua, compléta avec de la vodka et jeta deux glaçons dans le verre. Il fit tourner le nectar, observant la salle silencieusement –enfin, les trois chauffards mettaient un brin d’ambiance-, lorsque le téléphone se fit entendre de son bureau. Il abandonna son verre et disparut par la petite porte derrière le bar, qu’il referma derrière lui. Et il décrocha.

      - Jones.
      - C’est Theodore !
      - Ah tiens, que puis-je pour toi ?
      - Jack a quelqu’un en vu. Il faut qu’on en discute, tous.
      - Après la fermeture du bar !
      - Comme d’hab’.
      - Bien, à ce soir.


    La discussion fut courte. Mais ce n’est pas le genre de truc qu’il faut éterniser. Dés fois qu’on serait écouté. Son regard tomba sur la pile d’enveloppe posée au coin de son bureau. Il serait peut-être temps qu’il regarde un peu. Il l’attrapa, et commença à faire glisser les enveloppes une à une : pub, impôts, pub, PV… Et bien sa promettait… Il s’arrêta net lorsqu’il entendit un juron dans la salle du bar. Bon, en temps normal, il n’en aurait rien à faire… Trois chauffards, ça jure… Mais avec une voix de femme ? Non, là ça l’étonnerait. Et bien, le courrier patientera un jour de plus. Il le jeta sur son bureau sans vraiment regarder ou ça allait tomber ; mais au bruit, certaines enveloppes avaient surement du terminer par terre. Il poussa la petite porte en bois pour réapparaitre derrière le comptoir. Il resta un instant sans bouger, tenant encore la poignet, détaillant la jeune femme accoudait à son comptoir. Voilà une clientèle plutôt inhabituelle… Mademoiselle Weafroy du FBI. Etait-elle là pour l’interroger ? boire un coup ? Il espérait la seconde option. En même temps, c’était la première fois qu’elle venait ici, peut-être qu’elle ne savait pas qu’il était le gérant. Elle avait l’air plutôt coriace. Il jeta un coup d’œil à la tablée, surprenant ainsi les trois chauffards en train de chuchoter tout en la matant. En même temps, elle n’est pas le genre de filles qui passe inaperçue. Même lui, elle ne le laisse pas indifférent. Il claqua la porte derrière lui, et se rapprocha d’elle – enfin, tout en sachant que le comptoir les sépare-. Il déposa ses deux mains sur le dit comptoir, de part et d’autre de la jeune fille, plongeant son regard sombre dans le sien ; et avec un léger sourire en coin, il lui lança :

    « - Agent Weafroy ! que puis-je donc faire pour vous ? Ah, et désolé de vous décevoir, on ne fume pas ici. »


Dernière édition par Kelton Jones le Lun 17 Mai - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nevaeh S. Weafroy



• messages : 36
• pseudo : Deby =p
• credit : © BABY•M

MessageSujet: Re: Salle journée {PV : Kelton   Dim 16 Mai - 22:07

      Son esprit vagabondait alors qu’elle observait le lieu. Toutes ses bouteilles exposées en face d’elle lui donnaient plus que soif. C’est vrai qu’elle était un peu trop portée sur l’alcool et la cigarette mais elle tenait très bien l’alcool et puis elle n’avait jamais été bourrée de toute sa vie, alors à quoi bon faire attention ! Son esprit dans le vague, elle ne remarqua pas tout de suite le propriétaire du bar au pas de la porte de son bureau. Ce n’est que lorsque la voix suave de l’homme se fit entendre qu’elle daigna poser son regard azur sur lui, un peu surprise, certes, mais pas pour le moins déstabilisée. Elle retira alors la cigarette de sa bouche lâchant un beau « fait chier » au passage. Elle avait une grosse envie de fumer mais elle se retiendrait pour une fois. Elle était venue pour se détendre et non pas faire chier les gens, bien que cette activité la détendait beaucoup, là, elle était un peu lessivée par sa journée de travail. Un petit sourire plein d’assurance se dessina sur ses lèvres tandis qu’elle répondait au propriétaire.

      NEVAEH ♦️ Bah tiens, qui vois-je, Kelton Jones en personne, si j’avais su que ce bar était le votre je serais venue plus souvent !

      Pour boire ou pour l’interroger ? Plutôt la seconde option. Kelton n’était pas une personnalité anodine pour Nev’, plusieurs fois ses soupçons s’étaient portés sur lui, plusieurs fois elle avait failli lui pointer son arme sur la tempe et lui ordonner de tout avouer, pourtant, elle n’en était pas sûr et ne l’avait donc jamais fait. Avec ce genre de conneries, elle pouvait perdre son job. Elle n’avait aucun preuve contre Jones, juste une intuition, une intuition dont elle était loin d’être sûre. Et puis il était bizarre avec elle, elle ne savait sur quel pied danser avec lui. Un coup agacé, un coup agréable, elle ne savait comment prendre tout ça, elle ne savait si c’était habituel chez lui, s’il faisait ça avec tout le monde ou juste avec elle. Elle devait bien l’avouer, il la déstabilisait un peu même si elle faisait tout pour ne pas le montrer. Elle resta donc en premier lieu, silencieuse. Elle l’observait, comme pour percer sa coquille, comme pour trouver son secret. Il était trop mystérieux pour être tout blanc, elle savait que quelque chose se tramait derrière ces sourires et cette politesse. Elle n’était pas dupe. Pourtant, elle avait du mal à s’imaginer Kelton être l’un de ces monstres faisant toutes sortes d’expériences sur ces gamines. Il cachait vraiment bien son jeu et elle était loin de se douter à quel point.

      NEVAEH ♦️ Une bière, c’est possible ?

      Question bête, elle le savait. En présence de Kelton, elle faisait attention à ce qu’elle disait, à ce qu’elle faisait. A chaque paroles prononcées, c’était un examen en quelque sorte, une façon de voir comment il réagissait à telle ou telle chose. Elle le testait continuellement et était plutôt douée pour ça puisque c’était son boulot après tout. Kelton Jones était une énigme, une énigme dont elle se devait de décortiquer. C’était même presque devenu une obsession chez elle durant un temps. Elle s’était un peu calmer mais dès qu’elle était en sa présence, elle ne pouvait s’empêcher d’être méfiante. Pourtant elle éprouvait une certaine sympathie pour lui. C’était étrange. Kelton ne semblait pas méchant, non et pourtant il faisait subir des choses horribles à des innocentes. Le silence avait une fois de plus pris place entre les deux adultes, ne laissant entendre que la conversation bien futile des trois chauffards et la petite musique d’ambiance. Pourtant ce silence ne dérangeait pas la jeune femme le moins du monde. Encore une fois elle attendait, elle attendait une réaction de Kelton, une réaction qui lui donnerait un indice sur ce qu’il était vraiment, sur le genre d’homme qu’il cachait sous cette carapace de barman.

      NEVAEH ♦️ Les affaires marchent bien ?

      Bon okay, elle avait craqué, elle avait parlé mais ça n’était pas très innocent comme à chaque fois qu’elle s’adressait à lui. Elle voulait en savoir le plus possible sur Kelton Jones pour dresser un portrait réaliste de l’homme. A ce moment de l’enquête, elle en arrivait à dresser des portraits de tous les hommes un t’en soit peu louches de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Kelton Jones

K.jones ▬ I wanna do bad things with you.

• messages : 133
• pseudo : Maelstrom.
• credit : Swandy;Sunny (icônes).

Identity Card
LINKS:
CAMP: Rakes
ACTIVITE: Gérant & Barman du Black Arm.

MessageSujet: Re: Salle journée {PV : Kelton   Dim 16 Mai - 23:17

    Elle pourra s’en griller une lorsque les chauffards seront partis. En privé, ça passe. Devant des témoins de ce genre… La rumeur comme quoi un petit bar accepte encore les fumeurs à Slactown se sera très vite rependue dans la région. Tout dépendra de son humeur à ce moment là. Car avec la jeune femme, il se montre particulièrement lunatique. Car mine de rien, c’est une fouine du FBI, il devait jongler avec ses différentes questions. Lorsque sa voix résonna, il inclina légèrement la tête à son nom. Laissant son petit sourire se transformé en un léger rire étouffé. Il en profita pour se redresser, et attraper son verre qu’il avait abandonné quelques minutes plus tôt, pour le porter à ses lèvres. Et boire une longue gorgée. Gardant encore le verre en main, il lui lança, amusé :

    « Avec vous dans le coin, ma clientèle va doubler. »

    Il n’avait pas peur de la jeune femme ; quand bien même, avec ses questions, elle avait déjà réussi à le pousser dans ses retranchements. Mais pour le moment, il ne semblait pas être sur la liste ; enfin, si une liste existait réellement. Parce que pour le moment, on ne peut pas dire qu’ils avancent beaucoup dans leur recherche. Enfin, aux dernières nouvelles. Lorsqu’elle lui demanda une bière, il attrapa un verre derrière lui, abandonnant son verre, puis il tira la petite manette ou un peu de mousse sortie avant qu’il ne glisse le verre sous le filet jaune qui s’échappait du petit robinet. Ceci fait il déposa le verre plein devant elle, et reprit possession du sien. Ne cessant de l’observer. A première vue, elle semblait être réellement surprise de le trouver ici. Donc, elle ne devait pas être là pour un interrogatoire. Et puis, à priori, il n’y avait rien à lui reprocher jusque là.
    C’était ça qui l’intriguait chez elle. Il ne savait jamais vraiment à quoi s’attendre. Rares sont les gens comme ça. En tout cas à Slactown. Il avala une nouvelle gorgée ; n’ayant pas très envies de débuter la conversation. Et avec les trois chauffards dans le coin ça le branchait que très moyennement. Mais bon, ils semblaient plus intéressé par le postérieur de l’agent du FBI ici présent, que par l’actuel discussion. Il savait tout ça, sans avoir eu à jeter un coup d’œil au groupe. Non, il regardait fixement la jeune femme ; sans scier. Toujours aussi calme.

      « Les affaires marchent bien ? »


    Même si elle ne semblait pas le moindre du monde dérangé par le manque de discussion ; elle ne tint pas bien longtemps. Il recula de quelques pas, pour s’appuyer contre la caisse. Il croisa un bras sur sa poitrine, l’autre tenant toujours le verre. Et il continuait de la regarder. Il lui répondît platement, en reprenant ses mots :

    « Elles marchent bien. »

    C’était plutôt froid comme réponse, et qui ne poussait pas à poser d’autres questions. Mais bon, c’est vrai que par rapport à un autre bar en centre ville, ses affaires ne marchaient pas si bien que ça. Mais l’avantage de Jones, c’est qu’il n’a pas besoin d’être riche pour se sentir bien. Alors, du moment, que l’enseigne lui fournissait ce dont il avait besoin, il était satisfait. Mais bon, il n’envisageait pas de terminer sur une note pareille ; d’autant plus que la jeune femme ne venait pas pour lui déclarer la guerre. Il reprit son air sympathique, et poursuivit d’une voix lente et amusée :

    « Mais dites moi, que faites-vous par ici ? C’est bien loin du poste de police. »

    Il aurait voulu rajouter « un suspect peut-être ? ». Mais là, il se la jouerait un peu trop indiscret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nevaeh S. Weafroy



• messages : 36
• pseudo : Deby =p
• credit : © BABY•M

MessageSujet: Re: Salle journée {PV : Kelton   Lun 17 Mai - 18:36

      Kelton savait y faire avec les gens, c’était certain, et c’était aussi peut-être pour cette raison qu’ils n’étaient pas vraiment fait pour s’entendre, pour cette raison que la jeune femme ressentait cet agacement de Jones à son égard. Son métier était de cerner les gens et elle avait bien vite remarqué que Kelton n’était pas quelqu’un de si propre sur lui que ça, qu’il avait des secrets, qu’il n’était pas qu’un simple gérant de bar, elle le savait, pourtant, ne savait pas du tout ce qu’il trafiquait à l’arrière de son bar. Elle ria légèrement à la remarque de l’homme en face d’elle, la prenait-elle vraiment pour quelqu’un de stupide que l’on met dans sa poche avec un petit compliment par-ci, par-là ?

      NEVAEH ♦️ Arrêtez vos conneries Jones, la lèche ça prend pas avec moi !

      Certes, elle n’était pas venue en ennemie, mais elle n’était pas son amie pour autant. Enfin, ce genre de phrase était très courante chez Nev’ qui ne se privait jamais de dire ce qu’elle pensait quitte à mettre son interlocuteur mal à l’aise. Mais elle ne s’en faisait vraiment pas pour Jones, il était un homme qui avait du ressort et de la répartie, c’était amusant finalement de discuter avec lui. Il lui servit alors sa bière, elle le remercia d’un sourire avant de prendre le grand verre et de laisser le liquide frais entrer dans sa bouche. Elle adorait la bière, qui était surement l’un de ses alcools favoris bien que ça ne soit pas très fort. Les affaires semblaient marcher pour Kelton, ce qui n’étonna guerre Nevaeh. Elle savait pertinemment que même si les affaires ne marchaient pas, il ne lui aurait pas dit. Pas fierté, ou simplement discrétion, elle ne le savait et s’en fichait un peu. Ce qui mit la puce à l’oreille à Nev’ était le fait qu’il n’y avait peu de personne dans son bar et qu’il semblait vivre bien. Certes, la nuit commençait à tomber, les gens rentraient chez eux, mais tout de même ! Elle n’avait jamais beaucoup entendu parler du bar de Jones et pourtant, elle connaissait beaucoup de bar, les fréquentant un peu trop d’ailleurs, mais là, non, rien. Il devait traficotait derrière son dos, mais elle ne savait quoi. De la drogue ? Des armes ? Des papiers ? Elle n’en savait rien pour l’instant mais se doutait bien d’une quelconque magouille, Kelton n’était pas net. Elle posa le verre sur le comptoir et resta quelques secondes dans ses pensées, sentant très distinctement le regard de l’homme en face d’elle poser sur elle. Qu’est-ce qu’il avait à la mater comme ça ? N’avait-il jamais vu une femme de sa vie ? Remarque, dans un trou perdu comme ça, il ne devait pas y avoir des tonnes de nanas ! D’ailleurs, elle était prête à lui dire clairement sa pensée à ce sujet lorsque Jones la précéda et ouvrit la bouche avant elle. Il lui demandait ce qu’elle faisait ici. Elle but une autre gorgée de bière sous le regard perçant de cet homme si inquiétant, posa ensuite le verre à moitié vide devant elle et confronta son regard azur à celui dur de l’homme. Elle haussa nonchalamment les épaules puis d’un air décontracté s’exprima :

      NEVAEH ♦️ Un petit moment de détente avant de rentrer chez moi. J’ai dû quitter la ville pour l’enquête… vous savez… celle sur les MS… Je tiens peut-être une piste qui coincerait ces connards…

      Elle laissait planer le doute. Elle voulait voir la réaction de Jones, une quelconque réaction lui donnant un indice sur le véritable lien entre Jones et cette affaire. Il avait déjà été interrogé, il avait déjà passé la journée au poste de police, oui, il n’avait rien à se reprocher, en apparence du moins. D’ailleurs, les collèges de Nev’ pensaient sincèrement que Jones était innocent, pourtant, Nev’ ne l’entendait pas de cette oreille. C’était un tout chez Jones qui lui faisait douter de son innocence, c’était sa personnalité mystérieuse, sa façon de réagir. Il avait presque le profil type de l’un de ces mecs qui kidnappaient ces pauvres gamines. Il était seul, sa vie sociable ne semblait pas au plus haut, il ne semblait pas très apprécié sur la ville. C’était tout cela qui avait donné des soupçons à Nev’. Ou bien était-ce bien plus personnel ? Nevaeh était compétente dans son travail, Kelton était tout simplement une énigme pour elle. Elle ne savait trop comment il pouvait réagir, c’était peut-être pour ça qu’elle avait besoin de le blâmer des enlèvements sur la ville. Elle plongea une fois de plus ses lèvres dans le liquide jaune, ses pensées tournant à mille à l’heure, toutes fixées sur une seule et unique personne : Kelton Jones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Kelton Jones

K.jones ▬ I wanna do bad things with you.

• messages : 133
• pseudo : Maelstrom.
• credit : Swandy;Sunny (icônes).

Identity Card
LINKS:
CAMP: Rakes
ACTIVITE: Gérant & Barman du Black Arm.

MessageSujet: Re: Salle journée {PV : Kelton   Sam 22 Mai - 11:51

    Pour le mettre mal à l’aise, il en fallait plus. Kelton n’est pas du genre à être gêné pour un rien. Alors ce n’est pas avec une réponse de ce style qu’il se sentirait mal. Au contraire. Il éclata de rire. Enfin, pas hilare, mais il laissa échapper un petit rire. Non, vraiment. Il était amusé. Il se doutait déjà du retour, mais d’un autre côté il était plutôt sérieux. Nevaeh était une femme assez désirable. Une femme de pouvoir. Têtue. Jolie. Pas très facile d’accès. Bref, de quoi attirer tous les curieux à dix kilomètre à la ronde. Mais tout couteau à son tranchant. Et le sien, n’était pas si reluisant que ça aux yeux de Jones : trop curieuse, un peu vicieuse –à son gout-, manipulatrice. Tout ce qu’il détestait au final. Et le fait qu’elle soit sur l’affaire des MS, n’arrangeait en rien le fond de sa pensée sur elle. Surtout qu’il n’était pas aisé de lui tirer les verres du nez. Il vida d’un coup sont Black Russian et abandonna son verre. Il jeta un coup d’œil au chauffard pour voir ou ils en étaient : bière à demi consommé. Ils n’allaient pas encore dégager.

    Jones n’était peut-être pas net ; mais il n’a jamais trempé dans le trafique d’armes et de drogues. A part si le tabac est considéré comme une drogue, et être en possession d’un fusil et d’un permis de port d’arme était aujourd’hui être un hors la loi. Non, je ne pense pas. Son principal revenu était son bar, puis il y avait l’héritage que lui avait laissé ses parents. Modeste, certes, mais assez conséquent pour tenir quelques années – sachant que Kelton ne dépense que très peu d’argent -.

      « Un petit moment de détente avant de rentrer chez moi. J’ai dû quitter la ville pour l’enquête… vous savez… celle sur les MS… Je tiens peut-être une piste qui coincerait ces connards… »


    Encore et toujours les MS. Il avait l’impression qu’elle ne vivait que pour ça. D’un côté, l’idée savoir qu’une femme pareille était à ses trousses et celles de ses camarades, le faisait sourire. Evidemment, si il s’agissait d’un homme, cela l’amuserait moins, c’est mon sexy tout à coup. Quand elle insulta le MS, il ne scia pas. Il était habitué à entendre des trucs dans le genre. Il trouvait ça jouissif. Elle était vraiment sûr d’elle ; si elle savait qu’il suffisait qu’il propose son cas aux autres membres du MS, pour qu’elle termine ligotée et torturée. Oui, parce que si Jones devait choisir le supplice, il prendrait la torture la concernant. Une préférence pour les crochets. Mais bon, ils en étaient pas encore là. Même si cette ‘piste’ l’intéressait tout de même. Venant d’elle, peut-être qu’il s’agissait juste de bluff. Elle n’était pas du genre à balancer des éléments de l’enquête, sur à lui. Son sourire avait disparu tandis qu’il s’égarait dans ses pensées. Cependant il en sortit aux bout de quelques minutes, pour lui répondre :

    « Oui, je sais, ils sont un peu au centre de toutes les discussions dans la région. »

    Il avait esquissa l’ombre d’un sourire tandis qu’il s’emparait du kalhua et de la vodka pour se faire un autre Black russian. Il revint prés d’elle, et tout en étant occupé à préparer sa boisson, il poursuivit :

    « Une piste ? J’ose espérer qu’elle aboutira à quelque chose cette fois ! Parce qu’on ne peut pas dire que vous ayez fait des lumière jusque là ! »

    Il releva la tête et braqua son regard ombre dans celui de la jeune femme. Il s’était exprimé d’un voix suave, sur un rythme plutôt lent. Il savait que lui demander directement ce qu’était cette fameuse piste n’aurait pas été intelligent. Mais il n’empêche que la discussion l’intéressait vraiment maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle journée {PV : Kelton   

Revenir en haut Aller en bas
 

Salle journée {PV : Kelton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Graber Road :: Slactown :: The Black Arm-