Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ♦ Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Andromaque H. Edenson

CARROT ♣ you leave me broken, shattered, I lie.

• messages : 1073
• pseudo : geronimo thrill
• credit : from lj; sunny; crocodile

Identity Card
LINKS:
CAMP: Victims
ACTIVITE: étudiante en langues

MessageSujet: ♦ Contexte   Sam 21 Mar - 23:22


    Ton nom s'inscrit sur le panneau, et tu disparais. Ça se passe toujours comme ça.


    «[...] On était passées de nuit sur Graber, en rentrant d'une soirée bien arrosée sur Slactown. Rachel était déchirée, c'est moi qui conduisait. On est arrivées au niveau du panneau, celui qui indique Slactown, River Lane, les falaises de Saint-Raphaël et Oak Forest, juste avant le carrefour. Rachel avait une envie de pisser pas croyable, alors j'ai arrêté la voiture juste devant le panneau, de peur qu'elle se lâche dans ma bagnole, et je l'ai aidée autant que j'ai pu à pas se pisser dessus. Et puis c'est à ce moment que j'ai vu mon nom inscrit à la craie ou un truc comme ça derrière la planche qui désignait Slactown. Ça m'a pas mal fait flipper sur le coup, mais bon, j'étais bourrée, donc j'y ai pas prêté plus attention que ça. Alors on est retournées à la maison, Rachel a pioncé dans le lit de ma mère -je sais pas où elle était d'ailleurs. Et puis, le lendemain, je me suis réveillée ailleurs. J'avais l'impression d'être dans un vieux truc délabré genre la baraque du vieux fou, celui de la légende locale. J'ai pas eu le temps de comprendre où j'étais exactement, parce que tout de suite après y'a un truc qui m'a défoncé le crâne, et je me souviens plus de rien, juste qu'après j'avais plein de cicatrices sur les bras. C'était glauque. Mais le pire, c'est que je suis pas la seule.»
    Témoignage de Amelia Stanley, paru dans St-Raphaël Daily, Juin 2009




    La légende raconte qu’à l’époque où Graber Road n’était encore qu’un chemin de terre, et où Slactown qu'un minuscule village, un homme renfermé vivait dans une cabane, tout près de Graber. Selon l’histoire, cet homme, Krivis Bone, avait tout d’un homme psychologiquement dérangé. Il paraitrait que cet homme, l’exemple même de l’ermite de base, asocial, agressif, violent et très étrange, aurait enlevé des jeunes gens afin de réaliser sur eux diverses expériences sans intérêt scientifique. Ces personnes n’auraient jamais refait surface. Rien n’aurait été trouvé afin d’accuser Bone, bien que chaque habitant fût intimement convaincu qu’il était l’auteur des disparitions, et qu’il faisait subir aux jeunes du village de terribles épreuves. Une jeune fille aurait cependant refait surface. À peine âgée de douze ans, elle aurait été tellement perturbée qu’on aurait retrouvé son cadavre près de Graber le lendemain de sa réapparition. Certains prétendent qu’elle se serait suicidée, honteuse des sévices auxquels elle aurait été soumise, d’autres certifient que c’était l’œuvre de Krivis, dans la crainte qu’elle révèle quoi que ce soit. Les anciens racontent qu’afin d’éloigner l’esprit de Bone du village, à sa mort on l’aurait enterré sur Graber Road. Le plus étrange, c’est que l’endroit où il serait enterré est la place même où se trouve le panneau d’indication…
    La légende de Krivis Bone, article du Hors-Série n°173 de Strangest World, Juillet-Août 2009



    2 Avril 2009
    Aujourd'hui Teddy m'a appelé. Il m'avait dit que s'il m'appelait, il était primordial que je sois prêt. Je n'avais absolument aucune idée de ce que je devais faire, mais j'y suis allé. On s'est retrouvé à l'ancienne cabane du vieux fou. Au total, on était un peu plus de dix, je crois. Ils ont parlé entre eux, je n'ai pas compris de quoi il s'agissait. Mais j'ai écouté et je l'ai fermée. Et puis après Teddy a réparti des rôles. Moi, j'étais censé faire le guet, n'être au courant de rien. Ça allait commencer dans quelques semaines, le temps qu'ils mettent tout en place.

    28 Juin 2009
    J'ai enfin compris de quoi il s'agissait. Ces salopards m'ont fait prendre part à leur plan ignoble. Au final, je me suis retrouvé à conduire la voiture. Ils ne m'ont rien montré, mais j'ai entendu. La pauvre fille elle était complètement ivre. Ils l'ont foutue dans le coffre, et moi, comme un con, je l'ai ramenée à la cabane. Et après... Après, ils lui ont fait des choses inhumaines. Et moi, j'ai regardé.

    30 Juin 200
    Après avoir passé pratiquement deux jours enfermé chez moi, refusant de sortir, j'ai reçu un appel de Teddy. Je lui ai révélé mon intention d'aller nous dénoncer à la police. Alors, il m'a menacé. Enfin, pas moi. Ma sœur. Il a dit que si je faisais ne serait-ce qu'un pas en direction du commissariat, la prochaine sur la liste, c'était April. Il m'a aussi dit que si je voulais la garder dans un état physique et psychologique normal, j'allais devoir être présent à chaque fois, maintenant.
    Journal intime de Jaeden Prewett.






    Slactown est la ville qui fait le plus parler d'elle actuellement. En effet, depuis le 28 Juin 2009, et à intervalles réguliers, un groupe d'une dizaine d'individus semble déterminé à semer la terreur sur le village. Les cas de disparition se font de plus en plus nombreux. Cependant, les victimes réapparaissent quelques jours plus tard, généralement dans Oak Forest, totalement désorientées et affaiblies. La plupart ne se souvient de rien, d'autres se souviennent tout à fait, mais ont trop peur pour oser raconter ce qui leur est arrivé. Quand certains se décident enfin à aller raconter ce qu'ils savent à la police, leur voiture s'écrase malencontreusement contre un arbre lorsque leur voiture se dirige vers le poste de police. Le mystère plane, tout comme la frayeur. Et le seul indice dont on dispose, c'est l'habitude qu'a pris ce groupe d'écrire le nom de leur prochaine victime sur le vieux panneau directionnel de Graber Road.


Concept entièrement imaginé par Geronimo Thrill.
Copie interdite

- - - - - - - - - - - - -


    I'M NOT LOVIN' YOU the way I wanted to where I wanna go, I don't need you I've been down this road, too many times before I'm not lovin' you the way I wanted to.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opossum-cocoon.livejournal.com/
 

♦ Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Graber Road :: Let the flames begin :: Prologue-